À la une…

Appel à la Grève le 05 octobre

Le 5 octobre, mobilisé-es pour nos salaires, nos emplois et nos conditions de travail et d’études !

Derniers articles

  • Fin de la gratuité sur les routes nationales : L’Etat organise le retour de l’éco-taxe ! Lire la suite…

    Fin de la gratuité sur les routes nationales : L’Etat organise le retour de l’éco-taxe ! La volonté affirmée du gouvernement de l’époque de mettre en œuvre une taxe sur la circulation des poids-lourds s’est heurtée au NON catégorique des salariés et des usagers de la route. Il ne reste, de ce projet, que quelques « rampes brinquebalentes » au-dessus de nos routes nationales. Aujourd’hui, le Ministère des transports retente la mise en œuvre de l’écotaxe. Mais cette fois-ci, en passant par la fenêtre !

  • 183 € nets pour TOUS et PAS TOUCHE à NOS CONVENTIONS COLLECTIVES Lire la suite…

    Le 8 avril nous manifestons bien à Paris. Nous avons ce droit et nous l’exercerons dans le respect des obligations sanitaires.

    Une délégation intersyndicale CFE-CGC, CGT et FO sera reçue par le cabinet du 1er ministre à 10h30. Nous rappellerons à cette occasion nos revendications : la transposition des 183 € nets, négociée dans le cadre de nos différentes conventions collectives qui restent pour nous le lieu de négociation des augmentations de salaires et de l’amélioration des classifications.

  • Communiqué Nettoyage Propreté, Prévention sécurité... Pour ces salariés de la "deuxième ligne" une prime ne suffira pas ! Lire la suite…

    Lors du premier confinement, des salariés ont été applaudis pour avoir permis à la société de continuer à fonctionner. Le président de la République avait même mis en avant leur rôle essentiel mais les qualifiant de salariés de la deuxième ligne.

    Les salariés des secteurs de la FEETS-FO du nettoyage-propreté, de la désinfection, de la prévention-sécurité et des transports ont répondu présent sans faillir malgré leurs conditions d’emplois et de rémunération. Elles et ils ont été nombreux à la payer dans leur chair, cette crise sanitaire !

L'édito

Frédéric Souillot : « Assurance chômage : un tour de vis inacceptable ! »

A près avoir déjà durci les conditions d'indemnisation des demandeurs d'emploi en 2019, 2021 et 2023, le gouvernement a présenté les mesures qui s'appliqueraient dès le 1er juillet 2024. À chaque fois, la réforme est pire que les précédentes, avec pour objectif d'accélérer le retour à l'emploi et de dégager des économies budgétaires, c'est une logique de vis sans fin !
Depuis 2017, l'exécutif s'acharne sur les chômeurs, avec toujours la même logique : diminuer les droits afin de (…)

- Les éditoriaux du secrétaire général / , , , ,
Lire la suite…