Trois Français sur quatre opposés au texte loi travail, un Français sur deux veulent son retrait

, par Michel DECAYEUX

le 04/05/2016 AFP/BFM TV

Selon un sondage publié ce mercredi 4 mai par BFMTV, 74% des Français se déclarent opposés au projet de loi Travail. Sept Français sur dix estiment que le projet profitera surtout aux entreprises

Alors que le projet de loi El Khomri entame son deuxième jour d’examen à l’Assemblée nationale, BFMTV publie des chiffres qui ne devraient pas arranger les affaires de la ministre du Travail.

Selon le sondage Elabe "L’Opinion en direct", un Français sur deux (48%) se déclare pour le retrait pur et simple du projet de loi Travail, alors que 38% souhaitent sa modification et 13% seulement son maintien tel quel. Le texte est par ailleurs rejeté par une large majorité de chômeurs (84%) et d’élèves et étudiants (79%).

Et l’opposition à ce projet est bien ancrée. 37% des participants se sont déclarés "tout à fait opposés" au projet de loi, et 37% "plutôt opposés", contre 22% qui affirment y être "plutôt favorables" et 3% "tout à fait favorables".

Au total, 74% des sondés sont donc en désaccord avec le texte. "C’est chez les sympathisants du Front de gauche que le rejet est le plus marqué : 93% y sont opposés, dont 63% "tout à fait" opposés. Suivent les sympathisants du Front National (qui s’opposent au texte à 87%, dont 55% de "tout à fait" opposés), ceux du parti Les Républicains (qui s’y opposent à 64%), et ceux du Parti Socialiste (qui s’y opposent à 55%)", détaille BFMTV sur son site.

Ce qui cristallise cette opposition ? Les mesures favorables au patronat. 69% jugent le texte déséquilibré au profit des entreprises. Seules 20% des personnes interrogées voient ce projet de réforme du Code du Travail comme "équilibré", et 10% jugent qu’il profitera surtout aux salariés.