Loi Travail FO dit NON, NON, NON

, par Michel DECAYEUX

Confédération FORCE OUVRIERE 1er Mars 2016 Union départementale de l’Oise

Comme pressenti depuis plusieurs mois, la loi réformant le Droit du Travail s’avère extrêmement destructrice pour les salariés du privé, et le sera par contre coup à terme pour les fonctionnaires.

Aussi la Confédération FO, dont on rappelle que depuis elle s’est battue pour construire ce droit pas à pas, est à la pointe de la bataille pour empêcher cette forfaiture.

Dès la publication de l’avant-projet de loi, FO et JC Mailly ont nettement pris position pour son RETRAIT pur et simple estimant qu’il était INAMENDABLE.

Une réunion intersyndicale nationale a eu lieu il y a quelques jours, accouchant d’un communiqué signé par tous les syndicats présents sauf FO : en effet, rédigé sous la houlette de la CFDT, il ne proposait que de retirer quelques mesures et en modifier quelques autres.

Il faut dire que la CFDT joue son rôle préféré : celui d’accompagnateur du gouvernement. Elle va donc essayer d’entrainer la CGT et les autres sur cette voie. Il est vital de l’en empêcher, ce qui justifie les déclarations acerbes de Mailly à l’encontre de Berger et sa CFDT.

Accessoirement, la directrice de cabinet de la ministre du travail El Khomri est ... une ancienne confédérale CFDT...

C’est pour FO et Mailly insistent non sur un "report" de quelques jours, mais sur le "retrait" ou à défaut une "suspension" sans calendrier pour tout mettre à plat.

Dans la période, la CGT qui déjà ne savait plus où elle habite, est gênée par la préparation de son congrès confédéral qui aura lieu en avril. Mais on voit déjà ses militants et ses syndicats également à l’avant-garde de la protestation, par exemple parmi les premiers signataire de la pétition en ligne ici : https://www.change.org/p/loi-travail-non-merci-myriamelkhomri-loitravailnonmerci

Celle-ci a recueilli en quelques jours plus de 800.000 signatures, du jamais vu.

D’ores et déjà deux rendez-vous de contestation sont prévus : Rapprochez-vous de l’UD FO de l’Oise pour les modalités.

En attendant, la confédération a sorti un tract recto-verso (qu’il faut diffuser massivement aux salariés.

Nous vous demandons de diffuser tract ci après, à tous vos militants qui doivent être informés à tous vos adhérents qui peuvent l’être tout autant., à tous les travailleurs

Car comme le dit Mailly : " ce combat est important, il engage les travailleurs d’aujourd’hui et les générations à venir. "

Le Secrétaire Général de l’UD 60 Gérard Leroy,