Succès rapide pour la prime d’activité, déjà versée à 1,5 million de personnes

, par Michel DECAYEUX

le 09/02/2016 AFP

Marisol Touraine ne s’attendait pas à une telle demande pour sa nouvelle prime d’activité. En tout cas, pas aussi rapide ! Le dispositif, issu de la fusion entre RSA activité et prime pour l’emploi, a déjà été versé, pour la première fois vendredi, à 1,5 million de travailleurs à revenus modestes, a annoncé la ministre des Affaires sociales. « Un million et demi de ménages ont reçu la prime d’activité, cela représente 2 millions de personnes », dont 225.000 jeunes de moins de 25 ans, a précisé Marisol Touraine lundi matin. C’est même « 700.000 personnes de plus que ceux qui percevaient le RSA activité », qui était le modèle même du dispositif, trop complexe, qui ne fonctionnait pas. Pour preuve, seule une personne sur trois qui pouvait y prétendre le percevait.

Une réussite qui risque de coûter cher. Le budget pourrait exploser La nouvelle prime, versée mensuellement aux bénéficiaires, ne connaît donc pas ces errements. Un mois seulement après son lancement, « on n’est d’emblée pas loin de 50 % (de taux de recours, ), c’est presque l’objectif qu’on s’était fixé pour l’année, a souligné la ministre. Le taux de recours que je vise, c’est par définition 100 %. » Ce que ne dit pas la ministre, c’est que si la prime d’activité rencontre un plus gros succès que prévu, elle risque de faire « sauter la banque ». Alors que l’étude d’impact annexée à la loi mentionne l’objectif de 2 millions de foyers bénéficiaires, ce chiffre pourrait être dépassé vu l’enthousiasme actuel. Le budget que le gouvernement lui a attribué pour 2016 est calibré pour 2 millions de bénéficiaires, soit 4 milliards d’euros. Si le succès de la prime se confirme, cette somme pourrait donc exploser. D’autant plus que la ministre a précisé que les Français qui n’ont pas encore effectué les démarches pourront percevoir leur prime avec effet rétroactif au 1er janvier, s’ils la demandent avant le 31 mars.