La France, championne de l’économie européenne dans 10 ans ?

, par Michel DECAYEUX

Le 10 octobre 2014 The Daily Telegraph

L’économie française n’est pas en si mauvaise santé. Elle serait même en passe de doubler celle de l’Allemagne, si l’on en croit The Daily Telegraph, qui décortique les faiblesses de la politique économique appliquée outre-Rhin depuis une décennie. L’Hexagone dominera l’Europe continentale d’ici 10 ans, prédit le quotidien britannique.

D’ici 2024, l’Hexagone battra l’Allemagne à plate couture d’un point de vue économique, affirme The Daily Telegraph dans un article qui analyse en détail les failles du modèle germanique. "La France est perçue comme l’homme malade de l’Europe, mais les problèmes de l’Allemagne sont plus profonds, enracinés dans le dogme mercantile, la glorification de l’épargne pour son propre compte", attaque le quotidien britannique.

Pour critiquer la politique allemande, The Daily Telegraph s’appuie sur des analyses publiées récemment par des spécialistes du sujet, installés dans le pays. Il cite par exemple Olaf Gersemann, rédacteur en chef des pages économiques de Die Welt’s, l’un des trois quotidiens les plus vendus outre-Rhin. "L’Allemagne se considère comme le modèle à suivre dans le monde, mais après l’orgueil vient le déclin", écrit-il dans son dernier livre La Bulle allemande.

UN MODELE DANGEREUX POUR L’EUROPE

"Le miracle économique qui se déroule en Allemagne depuis 2005 lui est monté à la tête", juge le journaliste repris par The Daily Telegraph. Le pays confond la convergence de plusieurs événements exceptionnels avec une position éternellement dominante. "Il ne pourra pas continuer à vivre de ses exportations vers […] les pays des BRICS (Brésil, Russie, Inde Chine, Afrique du Sud, ndlr) dont la croissance commence à s’essouffler", poursuit-il. Pour l’anglais Philippe Legrain, ancien économiste à la Commission européenne, repris par le quotidien : "le modèle allemand compresse les salaires pour rester performant à l’exportation, au bénéfice exclusif des élites de l’entreprise. C’est un système dysfonctionnel. Plus l’Union européenne tente de le mettre en œuvre dans la zone euro, plus il devient dangereux." The Daily Telegraph conclut : "D’ici 10 ans, la France dominera l’’Europe continentale."