Les 1% les plus riches possèdent plus du quart de la fortune totale en Europe

, par Michel DECAYEUX

latribune.fr | 02/10/2014

Les ménages européens ont une fortune nette plus importante qu’avant la crise financière de 2007, mais l’évolution n’a pas été la même pour toute l’Europe. Les ménages suisses ont vu leur fortune grimper de 68%, quand elle baissait de 28% en Espagne La crise est passée, du moins pour la fortune des ménages européens. Avec un record de 56.000 milliards d’euros (+1,7% par rapport à 2012), celle-ci a dépassé le niveau d’avant la crise financière de 2007 (54.500 milliards d’euros) , selon une étude publiée jeudi 2 octobre par la banque privée suisse Julius Baer.

Pour fournir un panorama complet du patrimoine, l’étude s’est concentrée sur la fortune nette (actifs financiers + biens immobiliers). Les auteurs du rapport relèvent que "l’évolution de la fortune entre les pays a varié substantiellement depuis la crise de 2007". Une fortune mal répartie Alors que la fortune nette des ménages a augmenté de 68% en Suisse et de 18% en Allemagne depuis 2007, elle a reculé de 28% en Espagne et de 23% en Grèce. L’étude pointe ainsi du doigt le fait que 10% des ménages européens les plus riches détiennent plus de 50% du patrimoine du Vieux Continent, la fraction des 1% les plus riches étant, quant à elle, à la tête de 27% de la fortune nette totale en Europe.

De fait, quatre pays concentrent à eux seuls plus des deux tiers de la fortune nette en Europe, celle-ci se montant à 13.000 milliards d’euros en Allemagne, 9.600 milliards au Royaume Uni, 9.500 milliards en France et 8.300 milliards en Italie. Même au sein de ces pays, la richesse n’est pas uniformément répartie puisque l’Allemagne (80,6 millions d’habitants) compte 1,4 million de millionnaires, alors que la France , l’Italie et le Royaume-Uni, à la démographie proche (entre 59 et 66 millions d’habitants) en dénombre respectivement 1,3 million, 818.000 et 796.000. 167.100 euros, la fortune moyenne par habitant En Europe, la fortune nette se situe en moyenne à 167.100 euros par habitant. Le Luxembourg arrive en tête, avec une fortune nette de 432.000 euros par adulte, suivi de la Suisse (394.900 euros) et de la Belgique (241.000 euros). La Slovaquie et la Grèce se trouvent en revanche en queue de peloton, avec respectivement 33.300 euros et 58.900 euros par adulte

Les 85 plus riches du monde possèdent autant que les 3,5 milliards les plus pauvres

Selon le rapport de l’ONG Oxfam de lutte "contre les injustices et la pauvreté", les inégalités économiques se sont creusées rapidement dans la plupart des pays depuis le début de la crise. Ainsi, près de la moitié des richesses mondiales sont aujourd’hui détenues par 1% de la population Déréglementation et austérité Pour expliquer ce creusement des inégalités, l’ONG pointe la dérèglementation financière, les systèmes fiscaux biaisés, l’évasion fiscale, mais également les mesures d’austérité, les politiques défavorables aux femmes et la confiscation des recettes issues du pétrole et de l’extraction minière. Le rapport indique : Sans une véritable action pour réduire ces inégalités, les privilèges et les désavantages se transmettront de génération en génération, comme sous l’Ancien régime. Nous vivrons alors dans un monde où l’égalité des chances ne sera plus qu’un mirage.