Les chauffeurs de poids lourds néerlandais accusent Ikea de dumping social

, par Michel DECAYEUX

LE MONDE | 11.08.2014

Les syndicats néerlandais partent en guerre contre le géant du meuble Ikea. Ils l’accusent de dumping social parce qu’il recourt à des chauffeurs des pays de l’Est, auxquels il paie des salaires extrêmement faibles.

En mars 2013, Ikea recherchait un moyen d’assurer l’acheminement des marchandises de ses centres de distribution belges vers ses vingt implantations aux Pays-Bas. Le groupe suédois a alors signé un contrat avec une société de transport établie en Belgique mais qui possède une filiale en Slovaquie. Celle-ci a fait appel à une société d’intérim pour mettre des chauffeurs à la disposition de l’entreprise suédoise.

Une telle « cascade » peut rapporter gros : en effet, si un chauffeur de camion néerlandais gagne, en moyenne, 2 100 euros brut par mois, son homologue slovaque n’en reçoit que 420, d’après des chiffres avancés par le quotidien De Volkskrant.