Fonctionnaires : le gouvernement évoque un allègement des cotisations salariales

, par Michel DECAYEUX

Le 19 mai 2014 Le parisien

Après la mobilisation réunisant des dizaines de milliers d’agents, le 15 mai, le gouvernement envisage de faire un geste pour les fonctionnaires. Lors de la première rencontre avec les syndicats, ce lundi, sur les négociations pour l’amélioration des carrières des agents, Marylise Lebranchu, ministre de la Fonction publique a annoncé vouloir faire un geste avec un allègement des cotisations sociales pour les agents qui gagnent entre 1 et 1,3 Smic

Un système qui pourrait être calqué sur celui du privé. Dès le 1er janvier 2015, une baisse des cotisations payées par les salariés devrait leur permettre d’économiser au maximum 500 euros par an.

Pour les syndicats qui demandent surtout le degel du point d’indice qui sert de base au calcul des salaires de quelque 5 millions d’agents, cette proposition est accueillie avec précaution. « Elle ouvert un peu une porte », mais « le contenu reste extrêmement flou », a explique Brigitte Jumel de la CFDT. Mais selon la CGT, la formule employée par la ministre est « alambiquée ».

En revanche, Marylise Lebranchu a confirmé qu’il n’était pas question de faire un geste sur le point d’indice. Ce qui a provoqué le mécontements des réprésentants qui ont répété une nouvelle fois leur revendication en matière de salaire.

Le gouvernement devrait annoncer ses arbitrages après les élections européennes dans « deux ou trois semaines ». Ce n’est qu’après que les syndicats décideront ou non de s’asseoir à la table des négociations avec le gouvernement sur les parcours professionnels et les carrières