Méru : Faurecia mise sur la recherche pour sortir de la crise

, par Michel DECAYEUX

l’équipementier automobile emploie 1300 personnes sur son site oisein

Le Parisien 3 décembre 2013

Lorsque l’on évoque la crise du secteur automobile aux dirigeants de Faurecia. L’équipementier automobile installé à Méru, ils préfèrent botter en touche. Pas question pour eux d’évoquer les problèmes de PSA, leur maison mère, ni les répercussions que ces difficultés pourraient avoir sur le site de Méru qui comprend la production (500 salariés) et un centre de recherche automobile (800 salariés). « Nous avons quasiment 18 Mds€ de chiffre d’affaires et nous sommes bénéficiaires avec une marge de progression positive, souligne Olivier Le Friec, responsable de la communication du groupe Faurecia. Nous ne nous en sortons pas si mal. Cette année, nous avons enregistré une forte croissance en Amérique du Nord (+25 %) et en Asie (+ 12 %). »

Ecrans tactiles rétractables et téléchargement sans fil

Pour maintenir, le cap, Faurecia mise tout sur la recherche. Les têtes pensantes de la société pensent que la « décoration est le nouvel axe fort de l’automobilisme ». En« personnalisant les pièces décoratives, on offre. au futur conducteur un véhicule unique ». De la planche de bord aux panneaux de portes, Faurecia veut jouer un rôle fondamental sur l’ambiance intérieure des véhicules, qu’ils soient haut de gamme ’comme la. Mercedes Classe S ou low coast comme la Logan ». Le budget recherche et développement frôle le milliard d’euros et cette politique porte ses fruits puisque plusieurs nouveautés, créées’ par Faurecia, vont se retrouver sur le marché. Parmi eux, des « matériaux naturels et recyclables ».

« L’élaboration de résines bio-sourcées associées aux fibres, naturelles (bois : in, chanvre, sisal ), permet de mettre au point des équipements plus légers, moins dépendants des ressources pétrolières, avec une meilleure recyclabilité du produit » précise Faurecia qui produira en 2015 un « matériau injecté 100 % biologique" composé de fibres naturelles, ne contenant : aucun produit pétrolier (NDLR plastique) »." Autre nouveauté, liée aux technologies modernes, les écrans tactiles rétractables. Faurecia innove en développant cette, technologie avec, en primeur, « le Wicharge » ;le téléchargement sans fil.