Montataire:La colère monte chez Akzo Nobel

, par Michel DECAYEUX

le 13 sept. 2013 Le parisien

MONTATAIRE. Rassemblement hier devant l’usine de peinture

« Service après service, l’usine va être démantelée. » Cette inquiétude, exprimée par les syndicats d’AkzoNobel, grandit dans les rangs des salariés. Hier midi, ils se sont rassemblés devant l’usine pour exprimerleur colère, alors que les négociations reprennent sur le nouveau plan social qui touche le personnel..

Début juillet, la direction a annoncé son intention d’externaliser les services Comptabilité et Recherche et développement. Concrètement, la’ direction va sous-traiter - notamment la comptabilité à des sociétés étrangères, moins chères. Trente ; six postes seront supprimés à Montataire « En France, cela concerne : des centaines emplois », précise" le délégué CFDT. Après 25 ans chez Akzo, il fait partie des employés menacés. « On ne s’attendait pas du tout à une telle décision », souligne-t-il.

Des réductions de personnel petit à petit

Trente-six emplois sacrifiés : le nombre paraît dérisoire face aux licenciements massifs qui ont touché et touchent encore les usines voisines, Still, Goss ... « Ici, pas de gros plan social mais les réductions de personnel se font petit à petit »,’ dénonce un élu au comité d’entreprise

Aujourd’hui, la crainte va crescendo. « Ce n’est pas fini ! », craint un délégué de la CGT. « Et en attendant, moins de salariés, c’est plus de pression. TI faut toujours produire autant. » Sur les pancartes des manifestants, les syndicats dénonçaient aussi « le stress », « le mal-être » -

« Cela peut être des détails, explique un salarié. Par exemple, il ne reste plus qu’un seul gardien la , nuit, pour un site de plusieurs dizaines d’hectares. Résultat, un sentiment d’insécurité se développe chez les travailleurs de nuit. »

La direction, elle, tente de rassurer et affiche des objectifs ambitieux. Doubler, voire tripler sa production d’ici quelques années. Pour 2014-2015, elle a pour objectif de produire 100 millions de litres de peinture par an à Montataire. « Un mirage », pour ces manifestants. « Pour 2013, nous atteindrons tout juste les 50 millions de litres ; »-